Les parasites

Sommaire des parasites les plus courants des espèces ornementales des parcs et des jardins, qu’il est possible de traiter au moyen de l’Endothérapie Végétale.

Charançon rouge
Rhynchophorus ferrugineus
Pucerons
Aphis, Cinara, Eriosoma, Eucallipterus, Mindarus, Myzus, Tinocallis, Pemphigus...
Galéruque de l’orme
Xanthogaleruca luteola
Processionnaire du pin
Thaumetopoea pityocampa
Tigre du Platane
Corythuca ciliata
Cochenilles, Coccidies, Poux, Serpettes et Cotonneuses
Icerya, Planococcus, Carulaspis, Saissetia, Leucaspis
Mouche blanche
Aleurothrixus, Aleurodicus, Trialeurode
Mineuse du Châtaigner des Indes
Cameraria ohridella
Psylles de l’arbre de Judée (Cercis Siliquastrum)
Cacopsylla pulchella
Bombyx
Lymantria dispar
Hélysine des pins
Tomicus destruens, Tomicus minor, Tomicus piniperda, Ips sp. y Orthotomicus sp.
Chenille Barrenadora perforatrice des palmiers
Paysandisia archon
Mineuse du Micocoulier
Phyllonorycter millierella
Chrysomèles défoliants de peupliers et des saules
Phratora laticollis
Zeuzère du poirier ou Perceuse jaune
Zeuzera pyrina
Processionnaire du chêne rouvre
Thaumetopoea processionea
Cochenille des branches du chêne vert
Kermes vermilio
Cochenille du tronc du chêne vert
Nidularia pulvinata
Perceuse du peuplier
Paranthrene tabaniformis
    

Charançon rouge

Nom scientifique: Rhynchophorus ferrugineus
Plante touchée: Principalement le Phoenix canariensis même si il peut toucher aussi d’autres palmiers comme le Phoenix dactylifera et plus sporadiquement des espèces du genre Washingtonia.

Le charançon est un coléoptère de la famille des curculionides, originaire du sud-est asiatique et de la Polynésie. Il s’est développé de manière continue dans d’autres zones à climat tempéré. En 1995 il est apparu pour la première fois en Espagne dans les départements de Granada et de Malaga .En 2004, il a été détecté dans la Comunidad Valdansciana (Région de Valencia). C’est à partir de 2005 que s’est produite la plus forte expansion de ce parasite puisqu’il a été détecté dans les trois départements valenciens et pour la première fois en Catalogne, concrètement dans la municipalité de El Vendrell (Baix Penedès).

L’adulte mesure de 2 à 5 cm, il est de couleur marron rougeâtre et présente un long rostre très caractéristique. Le mâle se distingue de la femelle par une petite crête de poils que le mâle porte sur le rostre.

Les œufs sont de forme ovale et de couleur blanche brillante. Les femelles pondent 300 à 400 œufs dans le tissu tendre de la couronne et dans les blessures du stipe. Les larves se développent dans le palmier et peuvent dépasser les 5 cm de long à la fin de leur développement. Elles sont apodes, piriformes, de couleur jaunâtre et possède une capsule encéphalique de couleur marron foncé brillant, dotées de fortes mandibules.
La pupe est de couleur jaunâtre et protégée par un cocon de 4 à 6 cm que la larve construit à l’aide de fibres amassées du palmier.

Le cycle complet dure de 3 à 4 mois. Les adultes n’abandonnent pas en général le palmier jusqu’à ce qu’il soit totalement détruit. Il peut y avoir plusieurs générations dans le même palmier, où vivent de façon grégaire toutes les phases de l’insecte. Lorsque les adultes sortent du stipe du palmier, ils effectuent des vols afin d’en coloniser d’autres, de préférence ceux qui ont des blessures, accidentelles ou bien provoqués par l’élagage.
Il est très difficile de détecter la présence du parasite lors de ses attaques initiales. Les symptômes les plus évidents sont en général détectés 12-24 mois après l’infestation. Ils se manifestent habituellement par une asymétrie de la couronne, une déchéance des feuilles et un affaiblissement de l’œil. Les feuilles peuvent être facilement arrachées et à leur point d’insertion il est possible d’observer des galeries creusées et la présence de cocons. Ensuite toute la couronne du palmier est touchée, ce qui abouti à sa mort.

Il est possible de se prémunir de ce parasite avec Endothérapie Végétale, en réalisant 2 voir 3 traitements par an. Un au printemps et l’autre à la fin de l’été, le palmier se trouve ainsi immunisé contre de nouvelles attaques.

SITUACIÓN
C/ Ripollès, 23 - Pol. Ind. el Plà
CP. 17486 - Castelló d'Empúries
Girona - Spain
CONTACTO
Tel.: (0034) 972 15 88 89
Fax : (0034) 972 15 88 90
info@endoterapiavegetal.com
Copyright 2009 - Tots els drets reservats - Avís legal - mesclat.com