Les parasites

Sommaire des parasites les plus courants des espèces ornementales des parcs et des jardins, qu’il est possible de traiter au moyen de l’Endothérapie Végétale.

Charançon rouge
Rhynchophorus ferrugineus
Pucerons
Aphis, Cinara, Eriosoma, Eucallipterus, Mindarus, Myzus, Tinocallis, Pemphigus...
Galéruque de l’orme
Xanthogaleruca luteola
Processionnaire du pin
Thaumetopoea pityocampa
Tigre du Platane
Corythuca ciliata
Cochenilles, Coccidies, Poux, Serpettes et Cotonneuses
Icerya, Planococcus, Carulaspis, Saissetia, Leucaspis
Mouche blanche
Aleurothrixus, Aleurodicus, Trialeurode
Mineuse du Châtaigner des Indes
Cameraria ohridella
Psylles de l’arbre de Judée (Cercis Siliquastrum)
Cacopsylla pulchella
Bombyx
Lymantria dispar
Hélysine des pins
Tomicus destruens, Tomicus minor, Tomicus piniperda, Ips sp. y Orthotomicus sp.
Chenille Barrenadora perforatrice des palmiers
Paysandisia archon
Mineuse du Micocoulier
Phyllonorycter millierella
Chrysomèles défoliants de peupliers et des saules
Phratora laticollis
Zeuzère du poirier ou Perceuse jaune
Zeuzera pyrina
Processionnaire du chêne rouvre
Thaumetopoea processionea
Cochenille des branches du chêne vert
Kermes vermilio
Cochenille du tronc du chêne vert
Nidularia pulvinata
Perceuse du peuplier
Paranthrene tabaniformis
    

Pucerons

Nom scientifique: Aphis, Cinara, Eriosoma, Eucallipterus, Mindarus, Myzus, Tinocallis, Pemphigus...
Plante touchée: Grande variété d’hôtes, feuillus ou conifères, arborescents et arbustifs.

Le Puceron est un des parasites les plus communs dans notre pays, puisqu’il s’agit d’une espèce qui présente une grande variété de genres, certains attaquent une seule espèce de plante et d’autres sont plus polyphages. Ce sont des insectes petits (quelques millimètres) de différentes couleurs, bien qu’ils soient principalement verts, jaunes ou noirs.
C’est un parasite qui attaque au printemps et en été, surtout en conditions de sècheresse environnementale. Ils agissent en plantant leur rostre dans les feuilles pour leur sucer la sève.
Les dommages les plus caractéristiques qu’ils causent sont : les attaques aux bourgeons et aux jeunes pousses où ils s’établissent de préférence. Les feuilles enroulées et collantes (de par la mélasse qu’elles excrètent) sont les dommages les plus visuels. Ils sont aussi responsables de l’apparition d’autres parasites comme la fumagine de l’olivier (Fumagina) et de fourmis qui profitent de la mélasse qu’ils excrètent et qui sont proches d’eux pour les nettoyer et les protéger.
Un autre aspect important à prendre en compte : ils agissent comme vecteurs de maladies, comme les virus, dans la mesure où ils piquent les plantes infectées et lorsqu’ils piquent les plantes saines ils leur transmettent le virus.

SITUACIÓN
C/ Ripollès, 23 - Pol. Ind. el Plà
CP. 17486 - Castelló d'Empúries
Girona - Spain
CONTACTO
Tel.: (0034) 972 15 88 89
Fax : (0034) 972 15 88 90
info@endoterapiavegetal.com
Copyright 2009 - Tots els drets reservats - Avís legal - mesclat.com